La meilleure cocotte en fonte pour réaliser des plats variés avec le guide sur les cocottes en fonte

Le guide sur les cocottes en fonte : les différents modes de cuisson

La cuisine de façon traditionnelle est actuellement la tendance. Cuisiner avec une cocotte en fonte ne renoue pas uniquement avec la tradition, cela permet aussi de rehausser le goût des aliments. Grâce à leur forme et leur couvercle spécial, les cocottes en fonte permettent de réaliser toutes sortes de cuisson. Grand chef et cuisinier amateur ne jurent plus que sur la cocotte en fonte pour préparer toutes sortes de plats. Découvrez ces différentes cuissons dont on pourra profiter avec un seul ustensile de cuisson à travers le guide sur les cocottes en fonte.

La cuisson mijotée

Les plats mijotés sont les préparations les plus connues avec une cocotte en fonte. Les plats mijotés se préparent à l’avance, pour être servis le soir ou le lendemain par exemple. Les grands chefs disent que les plats mijotés à la cocotte en fonte sont bien meilleurs réchauffés. La cuisson mijotée consiste à cuire les aliments à feux doux dans de l’eau bouillante. La cuisson mijotée fait ressortir les saveurs des plats tout en restant tendres à souhait. Il s’agit souvent de recette en sauce à déguster en famille ou avec ses proches : boeuf braisé aux carottes, curry de veau, veau mijoté aux légumes, blanquette de veau, boeuf et carottes à la normande, lapin à la bière, poulet aux haricots rouges, agneau et carottes au jus d’orange, etc.

La cuisson braisée

La cuisson braisée a fait la renommée de la recette de nos grands-mères. Le braisage consiste à faire revenir tout d’abord la viande à feu vif avec de l’huile ou du beurre. Une fois que la viande a pris des couleurs, on la laisse mijoter lentement dans l’eau ou le bouillon en ajoutant les accompagnements. On laisse ensuite le tout mijoter à feu doux le temps nécessaire. Cette technique de cuisson est particulièrement adaptée à la préparation de plats à base de viandes avec beaucoup de tissus conjonctifs : bœuf bourguignon, ragoût de porc, carbonnades à la bière, jarret de veau aux légumes, joues de porc et pommes de terre, etc.

La cuisson rôtie

La cocotte en fonte fait bien plus que des plats mijotés ou braisés. Il est tout à fait possible de réaliser un rôti avec une cocotte. On commence par chauffer la cocotte, verser un peu d’huile et saisir la pièce de viande sur chaque face. Une fois que le rôti a pris des couleurs, on le laisse cuire à feu moyen et à couvert. Le temps de cuisson peut varier selon qu’on souhaite un rôti saignant, un rôti à point ou un rôti bien cuit. Certains modèles de cocotte en fonte passent au four. Pour la cuisson rôtie, il suffit de placer la pièce de viande dans la cocotte et la passer au four sans le couvercle.

La cuisson à l’étouffée

La cuisson à l’étouffée ne requiert qu’une très petite quantité d’eau. Toujours à feu doux, les aliments sont mijotés dans la cocotte. L’eau et le jus des aliments se transforment en vapeur et s’incorporent ensuite dans les aliments. Le goût des aliments est bien meilleur puisqu’on n’a ajouté à la préparation que très peu d’eau.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *